formation

Actualités

Témoignages d'élèves et de diplômés : 1 cursus 300 parcours

Publié le 25 Juin 2019

La formation de Centrale Marseille est jalonnée d’opportunités et de décisions, qui permettent aux élèves ingénieurs de préparer leurs choix, d'essayer, de révéler leurs motivations profondes, de clarifier leurs aspirations, de prendre conscience de leurs qualités propres et d’interroger leurs valeurs. Ils dessinent ainsi des parcours singuliers et cohérents d'une richesse infinie. En voici quelques exemples sous la forme de témoignages de diplômés et d'élèves. 

Marine Duvivier-Bouclet – promotion 2015

« Je suis entrée à Centrale Marseille en 2015 avec un projet professionnel encore peu défini et qui par intérêt pour le développement durable s’orientait vers les énergies renouvelables. Cependant au fur et à mesure de ma formation je me suis découvert un véritable intérêt pour l’immobilier et les smart cities. Via ma formation j’ai pu saisir les opportunités de réaliser un voyage humanitaire à Madagascar pour étudier la construction d’une salle de classe dans une ONG, collaborer avec une agence d’architecture dans le cadre d’un projet transverse et mener une étude de marché avec un cabinet de conseil sur les smart cities en dernière année. Toutes ces expériences ont abouti à un CV étoffé, ciblé et j’ai pu entamer une carrière dans ce domaine avec un regard pluridisciplinaire. Centrale m’a ainsi permis avec de la volonté de construire un parcours riche et personnalisé ! »
 

Paul Hiret – promotion 2017 

« Après une classe préparatoire MPSI/MP au lycée Clemenceau à Reims, j’ai choisi Centrale Marseille parce que c’est une école du Groupe des Ecoles Centrale et qu’elle est une des rares écoles à proposer un Master mention science de la fusion. Parmi les nombreux choix qu’offre Centrale Marseille, il y a le parcours alternance recherche qui permet d’intégrer un des laboratoires scientifiques de Marseille, offrant ainsi une expérience poussée dans un des nombreux domaines scientifiques présents sur le site. J’ai ainsi pu intégrer une équipe de recherche à l’Institut Fresnel, un laboratoire d’optique regroupant de nombreuses thématiques, ce qui m’a permis de développer au mieux mon parcours professionnel orienté recherche vers le domaine qui m’intéressait. De plus, Centrale Marseille a développé un schéma de formation permettant de dispenser les mêmes cours aux alternants qu'au reste de la promotion. J'ai pu ainsi m’impliquer dans la vie de l’école au travers des nombreuses associations qui s’y développent. En bref, l’École centrale de Marseille offre une richesse de parcours ainsi qu’une vie associative très développée, tout cela dans la deuxième ville de France et sous le soleil ! »

Pauline Eveno – promotion 2009

« J’ai toujours été passionnée par la musique et par les sciences, mais au départ ça ne semblait pas facile de concilier les deux dans mon parcours professionnel. C’est un peu par hasard, au cours d’un TIPE, que j’ai découvert l’acoustique au Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Mans. Ça m’a tout de suite plus et j’ai donc décidé d’étudier à Centrale Marseille car il y avait une option acoustique en 3e année. En parallèle de ma 3e année à Centrale j’ai eu l’opportunité de suivre un Master Recherche en Acoustique au LMA. Ça m’a donné envie de continuer dans la recherche et j’ai donc réalisé une thèse sur l’acoustique des instruments de musique à vent à l’Ircam. Je suis ensuite partie à l’Université McGill à Montréal pour un postdoc d’un an. Je devais étudier l’influence de la géométrie des becs de saxophone sur le son de l’instrument. Pour pouvoir comparer les résultats de mes simulations acoustiques au ressenti des musiciens en cours de jeu, j’ai décidé d’utiliser l’impression 3D pour fabriquer des répliques exactes des géométries de becs que j’avais étudiés. Les musiciens ont tous été emballés par ces becs d’un nouveau genre. Ça a été le déclic, pouvoir créer un produit à partir du résultat de mes recherches est devenu pour moi un défi passionnant et j’ai décidé de monter Syos, une startup proposant des becs fabriqués sur-mesure, selon le son recherché par chaque musicien. Aujourd’hui nous sommes une équipe de neuf personnes et nous avons des clients sur tous les continents ! »
 


Marc-Amaury Dufour – promotion 2017 

« Votre arrivée à Centrale Marseille va vous ouvrir de nombreuses voies dans lesquelles vous pourrez vous engager. Pour ma part, j'ai trouvé ma voie avec l'alternance entrepreneuriale. Pour vous présenter rapidement ce que c'est, cela consiste en un période que vous avez chaque mois où le temps est dédié à votre projet de création d'entreprise et où l'école va mettre à votre disposition des moyens pour vous aider. Ça m’a beaucoup plu car j’ai toujours eu de nombreux projets en tête, mais j’avais toujours des réponses négatives, au lycée c’était « tu es trop jeune et ce n’est pas crédible », en prépa « tu n’as pas le temps pour faire ça »… Pour la première fois on m’a répondu « ton projet nous intéresse et on va t’aider à le construire ». C’est une opportunité fantastique ! J’ai développé mes capacités bien plus que si j’avais suivi un cursus classique. J’ai rencontré énormément de gens et ça m’a ouvert de nouvelles opportunités. Aujourd’hui je travaille sur un moteur d’avion au dihydrogène, projet qui a été lauréat du Concours Projet Innovant du FOCEEN… Une aventure en construction. Venez écrire la vôtre à Centrale Marseille ! »


 

Grégory Pascal – promotion 1994

« Au départ, j’avais l’idée de passer l’ENAC pour devenir pilote de ligne, je me suis donc inscrit à plusieurs concours d’ingénieurs et j’ai eu celui de Centrale Marseille (ESM2 à l’époque). Marseille, c’est ma ville, c’est là où j’ai fait mes premières armes. A l’école, je suis devenu président du BDE et c’est là que j’ai découvert mon tempérament entrepreneurial. Centrale Marseille est une école qui donne à ses élèves la liberté de choisir son avenir. Après avoir été diplômé, j’ai fait le Master HEC Entrepreneurs. J’y ai rencontré Fabien Potencier, qui est toujours mon associé aujourd’hui. Nous avons cofondé Sensio en 1998, à l’origine du framework Open Source PHP Symfony (mondialement utilisé, téléchargé plus de 2 milliards de fois) et de plein d’autres aventures entrepreneuriales. Aujourd’hui, je continue de m’investir pour le futur de l’école et je suis fier de la représenter en tant que Centralien de Marseille de l’Année 2018 et parrain de la promotion entrante 2018. »