formation

Actualités

Le projet DINGO premier pas dans le cursus centralien

Publié le 24 Septembre 2020

La tradition veut que durant les deux premières semaines la nouvelle promotion d’élèves ingénieur.e.s se découvre et s'initie aux enjeux de la formation centralienne en collaborant autour de divers défis et d'ateliers, tournés vers l’action et la mise en situation réelle. Il s'agit de rompre avec des habitudes classiques d'apprentissages vécues avant l'arrivée dans l'école et de découvrir une pédagogie foncièrement différente : fondée sur l’intelligence collective, le prototypage d’une idée, la créativité, accompagnée et consolidée par le corps enseignant.


Projet de groupe : un prototype pour sensibiliser au lavage des mains efficient
 

Un format 2020 à partir de 300 savons de Marseille

Cette année, les premières années de Centrale Marseille avaient pour consigne de contribuer à la transformation d'une entreprise ou d'un établissement d'enseignement en répondant à au moins un des Objectifs de Développement Durable définis par l'ONU. Les livrables ? Des montages vidéos. L’objectif étant d’être capable de présenter une démarche, de défendre une idée plutôt que de se soucier de la forme et de la technicité audio-visuelle.

A l’évidence, nous avons ajouté aux objectifs, les contraintes de la rentrée 2020 : des mesures d’hygiène à respecter et une attente en termes d’innovation dans ce contexte de crise sanitaire sous-entendue par l’objet à questionner : 300 savons de Marseille livrés sur palette par la savonnerie du Fer à Cheval.



Projet de groupe : une caisse à savon pour remplacer la lessive traditionnelle

Learning by doing

Le projet Dingo est le fruit d’une réflexion commune de pédagogie active et il sera suivi par d'autres activités en résonnance avec l’esprit de notre formation : à savoir une école qui n’a de cesse de s’adapter et de préparer les ingénieur.e.s de demain aux nouvelles organisations du travail, aux enjeux sociétaux et de développement durable.Ce projet est placé en ouverture afin de donner d'entrée de jeux l'esprit de la formation. Surtout, cet exercice permet aux élèves ingénieur.e.s de découvrir les volets de la complexité et de commencer à se construire en développant les 5 compétences indispensables du centralien.

Défi relevé !

Cette édition spéciale 2020 a été d'une qualité remarquable, grâce à la grande implication de tous les acteurs, à l'agilité partagée par les équipes encadrantes au fil des jours, et à des étudiants appliqués, livrant avec soins leurs premières productions, dont certaines sont déjà prometteuses.