formation

Actualités

Organiser le Tournoi Intercentrales dans le cadre d’une alternance projet associatif

Publié le 01 Octobre 2018

Les 19, 20 et 21 octobre prochains aura lieu la 22ème édition du Tournoi Intercentrales. Cette année l’honneur de l’organisation revient à Centrale Marseille. Pour mener à bien l’accueil de la manifestation annuelle qui réunit pas moins de 600 élèves ingénieurs dont 500 sportifs issus des 5 écoles centrales de France, Veronica Di Giacomo et François Jolivet-Duval ont participé au dispositif APA (Alternance Projet Associatif). Ils ont accepté de retracer leur expérience et leur envie partagée de s’investir dans du concret.

Un accompagnement spécifique, en situation de responsabilité

Pendant les semestres 6 et 7, Veronica et François ont pu profiter de différentes formations leur permettant d’acquérir les compétences indispensables à la bonne organisation et au bon déroulement de la compétition sportive. Gestion de projets et d’équipes, communication, levée de fonds ou encore juridiction, les cours déployés apportaient des réponses directes au défi organisationnel qui les attendaient.

 

Grâce à l’Alternance Projet Associatif, François et Veronica ont aussi pu bénéficier de temps (une semaine par mois hors périodes de formation). Cela leur a permis de repenser complètement la formule du tournoi en le déplaçant dans un environnement doté d’équipements remarquables, au cœur du massif de la Chartreuse, à Voiron.

Un environnement multidisciplinaire favorable à l’émergence de nouvelles compétences

Avec leur équipe, les deux étudiants ont dû repérer et visiter les lieux, répartir le travail en interne, créer une charte graphique, un logotype, établir la logistique, recruter des bénévoles... Ils peuvent maintenant dire qu’ils ont géré un projet, un budget à 5 chiffres, des ressources humaines, autant de compétences indispensables à leurs carrières futures. Pourquoi ? Parce qu’il est devenu tout à fait essentiel que les ingénieurs soient capables d’appréhender des technologies complexes tout en ayant une vision transversale des projets et de leurs facettes multiples des finances au management en passant par le marketing. A la question qu’as-tu préféré faire pendant ce projet, François répond sans hésitation « travailler en équipe, c'est sans doute ce qui me poussera à faire de la gestion de projet dans ma carrière future ».

 

L’engagement associatif enfin reconnu à sa juste valeur

Le débat sur la valorisation de l’engagement associatif n’est pas tout jeune. Il a d’ailleurs donné lieu à une loi baptisé « Egalité et citoyenneté » entré en vigueur le 10 mai 2017. Ce texte demande, en effet, aux établissements d’enseignement supérieur de créer un dispositif « garantissant la validation, pour l’obtention d’un diplôme, des compétences, connaissances et aptitudes acquises par leurs étudiants dans l’exercice d’activités associatives, sociales ou professionnelles ». L’Alternance Projet Associatif met justement en œuvre un dispositif encadré, évalué et professionnalisant pour que les étudiants puissent développer un projet qui leur tient à cœur. Surtout, l’Ecole centrale de Marseille reconnaît et valorise les compétences et aptitudes acquises dans le cadre de ces activités associatives.

A lire également